Retour accueil Label Jardin Remarquable  
 Ile de France :: 77 Seine-et-Marne Imprimer 
 *** CHATEAU DE FONTAINEBLEAU Collection Accès mobilité réduite  
Propriétaire CHATEAU DE FONTAINEBLEAU  
Adresse Place du général de Gaulle 
Code postal 77300 
Localité FONTAINEBLEAU 

01 60 71 50 70 / 60 
01 60 71 50 71 

contact.chateau-de-fontainebleau@culture.fr 
www.musee-chateau-fontainebleau.fr/ 
 Classification: SITE CLASSE - Type propriétaire: Public - Superficie: > 30 hectares
 Éléments remarquables: Chateau - Fontaine(s) - Plan(s) d'eau - Rivière - Sculpture(s) -

Description:

Le château de Fontainebleau et ses dépendances, situés à 67 kilomètres au sud de Paris dans le département de la Seine-et-Marne, s’étendent sur une superficie totale de 130 hectares. Ses origines datant du 12ème siècle rappellent qu’il fut implanté dans des marais pour des raisons stratégiques militaires incontestées. Cependant, la véritable histoire des jardins du château de Fontainebleau commence à la Renaissance. Les zones occupées aujourd'hui par le jardin de Diane, la cour d’Honneur, le jardin Anglais ainsi que le Grand Parterre furent acquis par François 1er. De nombreux artistes italiens vont venir à sa demande exercer leurs talents et influencer l’architecture de nos jardins. L’Italie reste pour l’homme de la Renaissance incontestablement une source d’inspiration importante à Fontainebleau. Les aménagements topographiques et hydrauliques entrepris pour la création des parterres et leurs assainissements (d’après les plans de J.Androuet du Cerceau) vont considérablement transformer les lieux. A partir de 1598 sous le règne d’Henri IV, la poursuite des travaux engagés par Les Francine, ingénieurs hydrauliciens, marqueront un tournant de l’histoire important dans les technologies, notamment par l’élaboration de nombreuses fontaines et jeux d’eau comme par exemple, la fontaine de Diane ou le grand canal long de 1200 mètres et régulièrement sollicité pour des jeux nautiques. Dès 1662, sur ordre de Louis XIV, André Le Nôtre va transformer le parterre existant en un véritable jardin à la française, offrant aux visiteurs une perspective sur le grand canal et une ouverture sur le paysage. Un axe de composition partant du pavillon de l’étang conduit le regard au-delà de la ligne d’horizon. Toutes les clefs de lecture du jardin classique à la française y sont présentes et un parterre de broderies, considéré comme le plus grand d’Europe, matérialisera les chiffres royaux de Louis XIV et de Marie-Thérèse. Des topiaires d’if ponctueront et dynamiseront cette composition, des plates-bandes de fleurs ceintureront chaque compartiment, le bassin des cascades ajoutera à ce tableau un effet de surprise par le bruit de ses jets et de ses buffets d’eau. En 1812 d’autres transformations vont marquer l’histoire du site, l’architecte Maximilien-Joseph.HURTAULT sur ordre de Napoléon Ier va introduire la mode paysagère à Fontainebleau : une collection d’arbres exemplaires issus des voyages et des grandes expéditions du 18ème et 19ème siècle vont s’incarner dans le cadre pittoresque du jardin Anglais. Des massifs d’arbres et d’arbustes ainsi que des groupements mono spécifiques d’essences exotiques l'animent. Le système des vues interne et externe au jardin ne sera pas oublié : des percées et des échappées visuelles intègrent d’autres éléments comme l’étang des carpes, les grottes, les rochers, la statuaire et même la forêt. Enfin, dans le prolongement de la perspective du Grand Parterre face aux cascades, un parc clos de 80 hectares respecte encore de nos jour les lignes directrices réalisées sous Henri IV et propose différents éléments d’architecture de jardin comme la ferme du parc, la fontaine Napoléon Ier, la fontaine de la Reine, les cascatelles ou encore le grand canal, bordés d’arbres d’alignement plantés et entretenus parmi les masses boisées de chênes, de charmes et autres essences indigènes. Ce site allie les tracés réguliers et irréguliers assignés durant les modes et les époques du passé, il est le parfait reflet d’une demeure royale qui s’est adaptée à l’évolution de l’art des jardins.

Horaires:

Les cours et jardins du château de Fontainebleau sont ouverts gratuitement tous les jours de 9h à 17h de novembre à février, 18 h en mars, avril et octobre et à 19h de mai à septembre (le jardin anglais ferme une heure plus tôt que les autres jardins). Le parc du château est ouvert en continu. Le château (accès payant) est ouvert tous les jours sauf les mardis, le 1er janvier, le
1er mai et le 25 décembre de 9h30 à 17h d'octobre à mai et à 18h le reste de l'année.

Tarifs:

Jardins, cours et parc : gratuit.
Musée : 10 € - 8 € (tous les dimanches), gratuit le 1er dimanche de chaque mois et pour les moins de 18 ans.

 Commerces associés: Boutique, Points de vente - Location d'espace -